Qu'est-ce que la vaccination?

Lorsqu’on est malade, le corps produit des anticorps pour réagir contre la maladie et nous permettre de la surmonter. Ces anticorps demeurent dans notre corps, même après que la maladie ait disparu, et nous protègent contre une récurrence de cette même maladie. C’est ce qu’on appelle l’immunité. Il n’est pas nécessaire d’être malade pour développer l’immunité; il suffit d’être vacciné.

Immunité grâce à la vaccination

La vaccination (ou l’immunisation) protège contre la maladie en introduisant dans l’organisme un vaccin qui déclenche la production d’anticorps, comme si l’on était exposé à la maladie naturellement. Le vaccin contient les mêmes antigènes ou parties d’antigènes que ceux qui causent la maladie, mais les antigènes des vaccins sont tués ou très affaiblis. Les vaccins fonctionnent en faisant croire à l’organisme qu’il est attaqué par une maladie.

La vaccination confère l’immunité sans la conséquence de tomber malade et sans le risque d’avoir des complications parfois mortelles. Des cellules à mémoire empêchent la réinfection lorsqu’elles rencontrent la maladie une nouvelle fois. Cependant, tous les vaccins n’immunisent pas toute la vie. Des maladies comme le tétanos exigent une dose de rappel tous les 10 ans pour préserver l’immunité des adultes.

Pas seulement pour les enfants

Peu importe l’âge, la vaccination offre la protection la plus durable et la plus efficace contre les maladies. Les maladies évitables par la vaccination peuvent être graves; dans certains cas, elles peuvent mener à de complications graves médicales qui peuvent entraîner l’hospitalisation. Cela cause de l’inquiétude quand il s’agit des nourrissons et des petits enfants, qui sont particulièrement plus vulnérables. Il est important de faire vacciner les enfants à temps. Cela assure que les enfants reçoivent la protection dont ils ont besoin contre les maladies, le plus tôt possible, afin de les aider à les combattre avant d’être exposés à celles-ci.

La vaccination est importante non seulement pour les enfants, mais pour les adultes aussi – en favorisant un vieillissement en santé. Les vaccins de l’enfance n’immunisent pas toute la vie contre certaines maladies, comme le tétanos et la diphtérie. Les adultes ont besoin d’injections de rappel pour maintenir leur immunité. Pour protéger contre des maladies courantes chez les adultes, comme le zona, la vaccination pourrait être recommandée aux adultes.

De plus, ceux qui n’ont pas reçu tous leurs vaccins durant l’enfance risquent d’être infectés par d’autres maladies évitables par la vaccination. Ils peuvent aussi infecter d’autres personnes. Par exemple, les adultes qui attrapent la rougeole, les oreillons ou la coqueluche peuvent infecter les bébés qui n’ont pas encore reçu tous leurs vaccins.

Depuis l’avènement des vaccins, nous avons réussi à maîtriser de nombreuses maladies graves. La vaccination peut vous protéger contre les maladies suivantes :

  • la coqueluche
  • la diphtérie
  • Haemophilus influenzae type b
  • l’hépatite A
  • l’hépatite B
  • l’infection sanguine
  • l’influenza
  • la méningite
  • les oreillons
  • l’otite
  • la pneumonie
  • la polio
  • le rotavirus
  • la rubéole
  • le tétanos
  • la varicelle
  • le virus du papillome humain (VPH)

Dernière mise a jour : 15 avril 2019