Personnes enceintes et allaitantes

La grossesse cause certains changements dans l’organisme qui peuvent affecter le système immunitaire, le cœur et les poumons. Ces changements peuvent vous rendre plus susceptible d’attraper certaines maladies et d’éprouver une infection sévère. Si vous attrapez certaines maladies transmissibles pendant votre grossesse, comme la rubéole, l’infection peut se transmettre à votre bébé, qui pourrait naître avec des troubles qui l’affecteront toute sa vie. Il y a aussi d’autres maladies évitables par la vaccination, comme la coqueluche, qui sont les plus sévères chez les enfants trop jeunes pour être vaccinés.

Par conséquent, si vous recevez les vaccins recommandés avant et pendant la grossesse, vous et votre bébé aurez la meilleure protection possible contre de dangereuses maladies évitables par la vaccination, comme la rubéole, la varicelle (la picotte), la grippe (l’influenza) et la coqueluche, entre autres.


Un vaccin contre la COVID-19 est recommandé durant la grossesse, particulièrement aux personnes enceintes qui présentent des facteurs de risque supplémentaires pour la maladie grave de COVID-19. L’administration doit tenir compte du moment où la dose précédente a été administrée. Pour en savoir plus, les personnes enceintes sont encouragées à parler avec leur professionnel·le de la santé.

Visionnez nos ressources et partagez-les avec votre réseau! 


Ressources à l’intention des professionnel·les de la santé 

Guide de poche pour les vaccinateurs et vaccinatrices

Guide de poche pour les vaccinateurs et vaccinatrices : Grossesse et allaitement

(guide de poche – PDF : 2,1 mo)

Guide de poche pour les vaccinateurs et vaccinatrices : Grossesse et allaitement

Notre guide de poche se veut un outil pour les professionel·les de la santé qui veulent en savoir plus sur l’administration des vaccins pendant la grossesse et l’allaitement afin de pouvour présenter des recommandations fermes à leurs patientes et leurs patients.

Le présent guide de poche cite les recommandations du chapitre sur l’immunisation durant la grossesse et l’allaitement du Guide canadien d’immunisation du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) et des commentaires formulés par des examinateurs experts.

Il cite aussi les documents suivants :

 

Vidéos à l’intention des vaccinateurs et vaccinatrices : Comment recommander les vaccins pendant la grossesse

Comment recommander des vaccins aux patientes qui prévoient une grossesse, avec Dre Anne Pham-Huy 

 

Comment recommander des vaccins aux patientes enceintes, avec Dre Anne Pham-Huy  

 

Comment recommander le vaccin contre le VRS pour les patientes enceintes, avec Dre Anne Pham-Huy

 

Comment recommander des vaccins pour les patientes qui allaitent, avec Dre Anne Pham-Huy 

 

Trousse d’outils : Améliorer la confiance dans les vaccins et la couverture vaccinale chez les Canadiennes enceintes

Améliorer la confiance dans les vaccins et la couverture vaccinale chez les Canadiennes enceintes : Une trousse d’outils à l’intention des professionnel∙les de la santé

 

Trousse d’outils à l’intention des professionnel∙les de la santé   Améliorer la confiance dans les vaccins et la couverture vaccinale chez les Canadiennes enceintes

Cette trousse d’outils fournit aux professionnel∙les de la santé (ainsi qu’aux associations de patients et aux groupes communautaires) des ressources fondées sur des données probantes afin de favoriser un dialogue constructif et d’aider les patient∙es enceintes à faire des des choix éclairés en matière de la vaccination.

Elle propose des réponses directes et faciles à comprendre, exprimées dans un langage non technique, pour répondre aux besoins d’un public non spécialisé. Les professionnel∙les de la santé n’auront pas besoin d’adapter des informations complexes fondées sur des données probantes dans un langage compréhensible par leurs patient∙es. Dans l’ensemble, cette trousse d’outils fournit aux professionnel∙les de la santé des messages clairs dans lesquels ils et elles peuvent avoir confiance lors des discussions individuelles avec leurs patient∙es sur la vaccination pendant la grossesse. 

 

Ressources à l’intention du grand public

Feuillets de renseignements et infographie : les vaccins pendant la grossesse

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 788 ko)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir

Les vaccins antigrippaux pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 563 ko)

Les vaccins antigrippaux pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir

Les vaccins contre la coqueluche durant la grossesse

(infographie – PDF : 709 ko)

Les vaccins contre la coqueluche durant la grossesse

**Un vaccin contre la COVID-19 est recommandé durant la grossesse, particulièrement aux personnes enceintes qui présentent des facteurs de risque supplémentaires pour la maladie grave de COVID-19. L’administration doit tenir compte du moment où la dose précédente a été administrée. Pour en savoir plus, les personnes enceintes sont encouragées à parler avec leur professionnel·le de la santé.

« Les vaccins pendant la grossesse » : feuillet de renseignements dans de langues multiples

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 521 ko) – arabe

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : arabe)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 684 ko) – cantonais

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : cantonais)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 692 KB) – coréen

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : coréen)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 456 KB) – espagnol

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : espagnol)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 466 KB) – farsi

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : farsi)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 838 ko) – mandarin

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : mandarin)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 615 ko) – ourdou

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements en ourdou)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 447 ko) – panjabi

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : panjabi)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 414 KB) – russe

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : russe)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 391 KB) – tagalog

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements en tagalog)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 459 ko) – ukraïnien

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : ukraïnien)

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

(feuillet de renseignements – PDF : 691 ko) – vietnamien

Les vaccins pendant la grossesse : ce qu'il faut savoir (feuillet de renseignements : vietnamien)

Courtes vidéos au sujet des vaccins pendant la grossesse

Les vaccins avant la grossesse

Il y a deux vaccins qui sont recommandés à toute personne qui planifie une grossesse, mais qui ne peuvent pas être administrés pendant la grossesse : le vaccin RRO pour vous protéger contre la rubéole, et le vaccin contre la varicelle (la picotte). 

 

Les vaccins pendant la grossesse

Si oui, il y a trois vaccins que vous devriez songer à recevoir : le vaccin dcaT pour vous protéger contre la coqueluche, le vaccin contre la COVID-19 et le vaccin contre la grippe (l’influenza). En fait, ces vaccins sont recommandés à chaque grossesse, car ils permettent de transférer une protection à court terme au nouveau-né, trop jeune pour être immunisé contre la coqueluche, la COVID-19 et la grippe (consultez notre page Web sur les vaccins pendant la grossesse pour en savoir plus)

 

Affiches sur les vaccins pendant la grossesse 

La coqueluche. Contagieuse. Évitable.

(affiche – PDF : 1,4 mo)

La coqueluche. Contagieuse. Évitable.

Qui devrait se faire vacciner contre la coqueluche?

(affiche – PDF : 3,5 mo)

Qui devrait se faire vacciner contre la coqueluche?

Vous êtes enceinte ou vous planifiez une grossesse? (vaccination contre le VRS)

(affiche – PDF : 3,6 mo)

Vous êtes enceinte ou vous planifiez une grossesse? (vaccination contre le VRS)

Le saviez-vous? (vaccination contre le VRS)

(affiche – PDF : 3,0 mo)

Le saviez-vous? (vaccination contre le VRS)

 

 

Questions et réponses sur les vaccins pendant la grossesse

La vaccination est-elle sans danger pendant la grossesse?

Oui! Trois vaccins sont recommandés pendant chaque grossesse, et les trois vaccins sont aussi un bon dossier d’innocuité. Il n’y a aucune preuve qu’ils causent du tort à la personne enceinte ou au bébé.

  • 1. le vaccin contre la grippe (l’influenza) (voir notre fiche d’information sur les vaccins antigrippaux pendant la grossesse)
  • 2. le vaccin contre la coqueluche, administré dans le vaccin combiné contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (dcaT) (voir notre infographie sur le vaccin anticoquelucheux pendant la grossesse)
  • 3. le vaccin contre la COVID-19

 

De plus, si vous êtes enceinte, vous pouvez généralement recevoir n’importe quel vaccin non vivant dont l’utilisation est approuvée au Canada. Les vaccins non vivants utilisent une version tuée (inactivée) d’un virus ou d’une bactérie, ou des parties/sous-produits de virus ou de bactéries. Parce qu’il n’y a pas de virus actif ou de bactérie active dans un vaccin non vivant, il est impossible d’être infecté·e par ce virus ou cette bactérie si l’on reçoit un de ces vaccins. Ils sont donc considérés comme sûrs si vous êtes enceinte.

Je planifie une grossesse. Quels sont les vaccins à envisager avant de devenir enceinte?

En général, si vous envisagez une grossesse, vous devriez envisager de recevoir les vaccins que vous n'avez jamais reçus ou si vous n'êtes pas à jour dans certains vaccins.

Cependant, avant de devenir enceinte, il y a deux vaccins principaux que vous devriez envisager de faire si vous n'avez jamais reçu ces vaccins dans le passé. Ce sont :

  • 1. le vaccin contre la varicelle (la picotte)
  • 2. le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO)

 

Vous ne pouvez pas recevoir ces vaccins pendant la grossesse, car ce sont des vaccins vivants; ils posent donc un risque potentiel pour le bébé en développement.

Il est recommandé de recevoir le vaccin contre la varicelle et le vaccin RRO avant de devenir enceinte, car si vous attrapez la varicelle ou la rubéole pendant votre grossesse, votre bébé pourrait naître avec des troubles qui l’affecteront toute sa vie.

Pourquoi la vaccination est-elle importante avant et pendant la grossesse?

La grossesse cause certains changements dans l’organisme qui peuvent affecter le système immunitaire, le cœur et les poumons. Ces changements peuvent vous rendre plus susceptible d’attraper certaines maladies et d’éprouver une infection sévère. Si vous attrapez certaines maladies transmissibles pendant votre grossesse, comme la rubéole, l’infection peut se transmettre à votre bébé, qui pourrait naître avec des troubles qui l’affecteront toute sa vie. Il y a aussi d’autres maladies évitables par la vaccination, comme la coqueluche, qui sont les plus sévères chez les enfants trop jeunes pour être vaccinés.

Par conséquent, si vous recevez les vaccins recommandés avant et pendant la grossesse, vous et votre bébé aurez la meilleure protection possible contre de dangereuses maladies évitables par la vaccination, comme la rubéole, la varicelle (la picotte), la grippe (l’influenza) et la coqueluche, entre autres.

Comment le fait d'être vacciné∙e pendant la grossesse protège-t-il mon bébé?

Quand vous vous faites vacciner, votre organisme crée des protéines protectrices appelées anticorps qui protègent spécifiquement contre la maladie ciblée par le vaccin. En vous faisant vacciner pendant la grossesse, vous transmettez quelques-uns de ces anticorps à votre bébé dans l’utérus. Quand le bébé naît, ces anticorps lui offrent une protection à court terme (environ deux mois) contre la maladie ciblée par le vaccin que vous avez reçu pendant la grossesse.

Et le vaccin contre le virus respiratoire syncytial (VRS)? Puis-je le recevoir si je suis enceinte?

Oui! Il n’y a pas de danger à recevoir le vaccin contre le VRS si vous êtes enceinte.

Depuis décembre 2023, un vaccin qui protège contre le VRS est approuvé pour utilisation au Canada chez les personnes enceintes de 32 à 36 semaines. En vous faisant vacciner contre le VRS pendant votre grossesse, vous offrez à votre bébé une protection à court terme contre l’infection sévère par le VRS jusqu’à six mois après sa naissance. Demandez à votre professionnel·le de santé si vous pouvez vous faire vacciner contre le VRS pendant votre grossesse.

Puis-je me faire vacciner si j’allaite?

Oui, vous pouvez recevoir sans danger n’importe lesquels des vaccins systématiquement recommandés au Canada si vous allaitez. Il n’y a aucune preuve que l’administration de ces vaccins pendant que vous allaitez puisse vous causer du tort, à vous ou à votre bébé.

Cependant, les vaccins suivants ne sont pas recommandés aux personnes allaitantes :

  • 1. le vaccin contre la fièvre jaune
  • 2. le vaccin oral contre la typhoïde
  • 3. le vaccin bacille de Calmette-Guérin
  • 4. le vaccin contre Ebola
  • 5. le vaccin vivant répliquant contre la variole

 

Dans des circonstances particulières, votre professionnel·le de santé pourrait vous recommander de recevoir un ou plusieurs des vaccins figurant sur la liste ci-dessus.

Si je planifie un voyage pendant ma grossesse, y a-t-il certains vaccins que je devrais recevoir?

Selon votre destination de voyage, votre professionnel·le de santé pourrait vous recommander de recevoir un vaccin qui protège contre une ou plusieurs des maladies suivantes, surtout si vous êtes susceptible de contracter une infection sévère par l’une de ces maladies :

  • 1. la typhoïde
  • 2. le choléra
  • 3. Escherichia coli entérotoxigène (la diarrhée du voyageur)

 

Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas recommandé aux personnes enceintes (c’est un vaccin vivant). Cependant, si vous devez absolument voyager dans un endroit où la fièvre jaune est très courante/active et où vous n’aurez pas une bonne protection contre les piqûres de moustiques, votre professionnel·le de santé pourrait vous recommander de recevoir le vaccin contre la fièvre jaune.

Il est aussi hautement recommandé de visiter une clinique de santé des voyageurs au moins six semaines avant la date d’un voyage à l’extérieur du Canada si vous êtes enceinte. Les cliniques de santé des voyageurs pourront vous donner des informations à jour – comme la liste des vaccins dont vous pourriez avoir besoin, selon votre destination de voyage – pour vous protéger de façon optimale, vous et votre bébé en développement, contre certaines maladies qui n’existent que dans d’autres pays et qui peuvent être très graves si elles sont contractées pendant la grossesse.

Pourquoi les vaccins non vivants sont-ils considérés comme sûrs pendant la grossesse, alors que les vaccins vivants ne sont généralement pas recommandés?

Les vaccins vivants utilisent une version affaiblie (atténuée) d’un virus ou d’une bactérie. Les vaccins non vivants utilisent une version tuée (inactivée) d’un virus ou d’une bactérie, ou des parties/sous-produits de virus ou de bactéries.

Parce qu’il n’y a pas de virus actif ou de bactérie active dans un vaccin non vivant, il est impossible d’être infecté·e par ce virus ou cette bactérie si l’on reçoit un de ces vaccins. Comme les vaccins vivants utilisent une version affaiblie d’un virus ou d’une bactérie, ils peuvent être administrés sans danger aux personnes ayant un système immunitaire sain, sans causer d’infection.

Cependant, les vaccins vivants ne sont généralement pas recommandés aux personnes dont le système immunitaire est très affaibli – ni aux personnes enceintes. Si vous êtes enceinte, il est possible que même la forme affaiblie d’un virus ou d’une bactérie dans un vaccin vivant infecte votre bébé à naître. C’est pourquoi les vaccins non vivants sont recommandés, et les vaccins vivants ne sont généralement pas recommandés, pendant la grossesse.


    Dernière mise a jour : 23 mai 2024