Resources


PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Les fournisseurs de soins TYPE: External Link Le vaccin contre le virus du papillome humain chez les enfants et les adolescents : Document de principes de la SCP

Le vaccin contre le virus du papillome humain chez les enfants et les adolescents : Document de principes de la SCP

On sait que le virus du papillome humain (VPH) cause des condylomes (des verrues génitales), le cancer du col de l’utérus, le cancer du pénis, le cancer anal et le cancer oropharyngé. En Amérique du Nord, l’incidence cumulative de l’infection par le VPH au cours de la vie est évaluée à plus de 70 % pour tous les types de VPH combinés. Un vaccin sécuritaire et efficace est offert contre neuf types de VPH. Le vaccin contre le VPH doit être administré systématiquement à l’ensemble des filles et des garçons âgés de neuf à 13 ans. Tous les jeunes qui n’ont pas été vaccinés dans le cadre d’un programme systématique devraient participer à un programme de rattrapage. Les médecins qui soignent des enfants et des adolescents devraient préconiser le financement et la mise en œuvre de programmes de vaccination universels contre le VPH.

Authors: Salvadori MI
Corporate Authors: Comité des maladies infectieuses et d'immunisation
Publisher: Société canadienne de pédiatrie

PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Les fournisseurs de soins TYPE: External Link Les parents qui hésitent à faire vacciner leurs enfants : une mise à jour

Les parents qui hésitent à faire vacciner leurs enfants : une mise à jour

While most Canadian parents ensure that their children are immunized on time, some are hesitant about vaccination, delay vaccinations or outright refuse recommended vaccines. This practice point offers clinicians evidence-based guidance on how to work with vaccine-hesitant parents, especially those with safety concerns.

La plupart des parents canadiens s’assurent que leurs enfants soient vaccinés aux moments prévus, mais les dispensateurs de soins rencontrent souvent des parents réticents face à la vaccination ou qui refusent les vaccins recommandés. Le présent point de pratique propose aux cliniciens des conseils fondés sur des données probantes afin de composer avec les parents qui hésitent à faire vacciner leur enfant. Les étapes s’établissent comme suit : 1) Comprendre le rôle essentiel du dispensateur de soins dans la prise de décision des parents et ne pas exclure de sa pratique ceux qui refusent la vaccination; 2) utiliser des techniques d’entrevue axées sur la présomption et la motivation pour cibler les inquiétudes précises à l’égard des vaccins; 3) dans une langue claire et concrète, présenter avec justesse et précision les données démontrant les risques des maladies et les avantages des vaccins; 4) soulager la douleur causée par la vaccination et 5) insister sur le fait que la « protection collective » n’est pas garante d’une protection individuelle. La vaccination est l’une des mesures de santé préventives les plus importantes, puisqu’elle a sauvé des millions de vies. Il est prioritaire de répondre aux inquiétudes des parents qui hésitent à faire vacciner leurs enfants.

Authors: MacDonald NE, Desai S, et Gerstein B
Corporate Authors: Société canadienne de pédiatrie, Comité des maladies infectieuses et d'immunisation
Publisher: Société canadienne de pédiatrie

PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Les fournisseurs de soins TYPE: External Link Les recommandations relatives aux vaccins antigrippaux administrés aux enfants et aux adolescents pour la saison 2017-2018

Les recommandations relatives aux vaccins antigrippaux administrés aux enfants et aux adolescents pour la saison 2017-2018

La Société canadienne de pédiatrie continue d’encourager la vaccination antigrippale annuelle de TOUS les enfants et les adolescents, dès l’âge de six mois. Les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) pour la saison 2017-2018 n’ont pas subi de changements importants par rapport à la saison précédente. Le CCNI a analysé toutes les données sur l’efficacité du vaccin vivant atténué contre l’influenza (VVAI) sur le marché et conclut qu’elles en appuient l’utilisation au Canada, même si les États-Unis ne le recommandent pas en raison de doutes quant à son efficacité.

Authors: Moore DL
Journal Issue: 1
Journal Title: Paediatrics & Child Health
Journal Volume: 23
Publisher: Oxford Academic

PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Les fournisseurs de soins TYPE: External Link Les recommandations relatives aux vaccins antigrippaux administrés aux enfants et aux adolescents pour la saison 2018-2019 : Point de pratique de la Société canadienne de pédiatrie

Les recommandations relatives aux vaccins antigrippaux administrés aux enfants et aux adolescents pour la saison 2018-2019 : Point de pratique de la Société canadienne de pédiatrie

La Société canadienne de pédiatrie continue d’encourager la vaccination antigrippale annuelle de tous les enfants et les adolescents, dès l’âge de six mois. Les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) pour la saison 2018-2019 n’ont pas subi de changements importants par rapport à la saison précédente. Le vaccin quadrivalent continue d’être recommandé chez les enfants âgés de six mois à 17 ans lorsqu’il est disponible. Tant le vaccin antigrippal inactivé que le vaccin vivant atténué peuvent être utilisés pour les enfants et les adolescents de deux à 17 ans qui ne sont pas immunodéprimés.

Authors: Moore DL
Corporate Authors: Société canadienne de pédiatrie, Comité des maladies infectieuses et d'immunisation
Publisher: Société canadienne de pédiatrie


PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Health care providers TYPE: External Link Literature Review on Individuals with Neurologic or Neurodevelopment Conditions and Risk of Serious Influenza-Related Complications

Literature Review on Individuals with Neurologic or Neurodevelopment Conditions and Risk of Serious Influenza-Related Complications

An Advisory Committee Review: National Advisory Committee on Immunization (NACI). The findings of the present rapid literature review are consistent with the preliminary evidence supporting children and adults with neurologic and neurodevelopment conditions as groups at risk for influenza-related complications and hospitalization.

Corporate Authors: National Advisory Committee on Immunization
Publisher: Public Health Agency of Canada


PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Les fournisseurs de soins TYPE: External Link L’immunisation de l’enfant immunodéprimé : les principes fondamentaux

L’immunisation de l’enfant immunodéprimé : les principes fondamentaux

Pour assurer l’immunisation des enfants immunodéprimés, il faut adopter des stratégies de vaccination visant à maximiser la protection tout en minimisant les méfaits. Les dispensateurs de soins de première ligne et les spécialistes qui s’occupent de ces enfants partagent la responsabilité de la vaccination. Des lignes directrices détaillées figurent dans la version à jour du Guide canadien d’immunisation, mais les principes généraux sont exposés dans le Point de pratique publié par la Société canadienne de pédiatrie.

Corporate Authors: Comité des maladies infectieuses et d'immunisation
Publisher: Société canadienne de pédiatrie

PUBLISHED: 2018 CATEGORY: Les fournisseurs de soins TYPE: External Link Mise à jour sur la vaccination contre la méningococcie invasive chez les enfants et les adolescents canadiens

Mise à jour sur la vaccination contre la méningococcie invasive chez les enfants et les adolescents canadiens

Invasive meningococcal disease (IMD) is serious, often resulting in fulminant sepsis or meningitis. IMD in Canada is primarily attributable to serogroups B and C. There are routine programs for serogroup C vaccine at 12 months of age, with some jurisdictions routinely providing additional earlier doses. Adolescents routinely receive a booster dose of serogroup C vaccine or of a quadrivalent (serogroups A, C, W and Y) vaccine. Serogroup B vaccines are not recommended for routine use pending further data on the efficacy and duration of protection from the available vaccine. However, children at increased risk for IMD should start immunization for serogroups B and C as soon as possible, assuming that they are at least 2 months of age.

Authors: Robinson JL
Journal Issue: 1
Journal Title: Paediatrics & Child Health
Journal Volume: 23
Publisher: Oxford Academic